Chaudière

Allumer sa chaudière est primordiale pour s’assurer d’un confort thermique optimal chez soi, surtout dans les temps de grand froid. Mais encore il faut l’entretenir régulièrement pour assurer son bon fonctionnement.

Une chaudière, ainsi que toute équipement ménagé, doit être entretenue au sein du logement. Pour ce qui est de la chaudière, cela passe par une révision périodique, ainsi que des réparation, si celle-ci est en panne.

Mais en tant que locataire, est-ce que c’est à nous d’entretenir la chaudière, ainsi que payer les frais de réparations ? Ou encore quelles sont les obligations du locataire envers l’entretient de la chaudière ?

A qui revient la responsabilité d’entretenir la chaudière ?

Entretenir les installations de son logement de type gaz, eau, électricité ou même plomberie est une nécessité, afin d’assurer leurs bon fonctionnement et durabilité dans le temps.

Et surtout bénéficier de toutes les commodités nécessaires pour assurer un confort thermique chez soi, la chaudière est toute aussi concernée.

Mais comment ça se passe dans le cas d’un logement de location ? Est-ce l’obligation du propriétaire ou du locataire d’entretenir la chaudière ?

  • C’est à l’occupant du logement de s’occuper de cette tâche et c’est à lui d’assurer l’entretenir de sa chaudière ainsi que les différentes autres installations. Donc si le logement est loué, c’est au locataire de s’y collé !
  • Même si celle-ci est défectueuse et qu’elle doit être remplacée ou réparée, c’est au locataire de prendre en charge les frais de dépannage en faisant appel à des professionnels du domaine.
  • Lors de dégât dans votre chaudière occasionné par un sinistre tel qu’un incendie, vous pourrez toujours faire appel à votre assurance habitation pour amortir le coût de la réparation. Dans ce cas, tout dépend de l’offre souscrite.

Quel rôle joue le locataire pour entretenir la chaudière ?

Louer un logement implique de signer un bail, celui-ci vous soumet à un règlement, ainsi qu’à des conditions, qu’il faut impérativement suivre afin d’honorer son contrat de location. Ainsi, éviter des tracas avec le propriétaire ou même la justice. Conserver son logement en bon état lors d’une location en fait partie.

Le locataire doit donc prendre soin des différentes installations du logement, pour s’assurer un confort durant la période de sa location, et éviter des ennuis avec le propriétaire.

Mais qu’en est-il de la chaudière ?

  • Le locataire doit obligatoirement entretenir sa chaudière, en faisant appel à un technicien agréé, afin d’effectuer les modifications pour éviter les pannes, ou le mal fonctionnement de celle-ci.
  • Même le contrôle périodique qui permet de vérifier si l’installation de la chaudière est aux normes, qui se fait généralement une fois par ans, doit être pris en charge par le locataire.
  • Tous les frais de réparation et entretient de la chaudière ou même le contrôle périodique doivent être payés par le locataire.
  • Dans certain cas, le propriétaire peut lui même faire les réparations, ainsi que le contrôle de la chaudière, et demander le remboursement auprès du locataire.

Le locataire doit avoir sous la main les attestations de contrôle périodique délivrées par le technicien, et les remettre au propriétaire à sa demande, pour prouver sa bonne foie et justifier l’entretient régulier de la chaudière.

A quoi s’expose le locataire si il n’entretient pas la chaudière de son logement ?

Vous l’avez bien compris, entretenir la chaudière est une obligation pour le locataire, car celui-ci doit impérativement garder le logement en bon état, ce qui implique l’entretient des installations de chauffages, eau, électricité, etc….

Mais si celui-ci ne remplit pas ses obligations envers le propriétaire, à quoi devrait-il s’attendre ?

  • Dans le cas où la chaudière tombe en panne, faute d’entretient, le locataire sera dans l’obligation de couvrir la totalité des frais de réparations de celle-ci.
  • Si le locataire refuse de payer les frais d’entretien ou de réparation d’une chaudière en panne, celui-ci s’expose à des poursuites judiciaires de la part du propriétaire.
  • Dans le cas où la chaudière est déclarée non conforme lors d’un diagnostic de contrôle périodique, ce sera soit le propriétaire ou le locataire qui devront y remédier avant la date d’échéance précisée. C’est tout dépend de la raison de la non conformité.
  • Une chaudière défectueuse pour cause de manque d’entretient, peut facilement déclencher incendie. Si c’est le cas, l’assurance refusera automatiquement de couvrir le sinistre, la réparation des dégâts sera à la charge du locataire.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *