Isolation phonique du logement

Selon une étude TNS Sofres datée de 2010, près des deux tiers des Français (66 %) disent être gênés par le bruit dans leur logement. Qu’elles viennent de l’extérieur (voitures, piétons, bars et restaurants) ou de l’intérieur (voisins, portes qui claquent, etc.), les nuisances sonores peuvent en effet s’avérer particulièrement pénibles lorsque l’on s’est aménagé un cadre de vie confortable.

Isolation acoustique du logement : que dit la réglementation ?

Plusieurs réglementations permettent de limiter notre exposition au bruit. Le premier arrêté, datant de 1969 et portant sur les bâtiments d’habitation neufs, a été renforcé en 1994, en fixant des exigences concernant le bruit d’équipements comme le chauffage ou la climatisation, ainsi que sur le traitement acoustique relatif aux parties communes des immeubles (revêtements absorbants, isolement aux bruits extérieurs).

Désormais, il existe une obligation d’attestation acoustique pour tous les bâtiments neufs (permis de construire déposé à partir du 1er janvier 2013), basée sur des mesures acoustiques effectuées une fois les travaux achevés. Il n’existe en revanche aucune exigence réglementaire dans le cadre d’une rénovation.

De quels bruits parle-t-on ?

A quels bruits fait-on référence lorsque l’on parle de nuisances sonores ? On distingue en effet :

  • Les bruits aériens extérieurs (avion, hélicoptère)
  • Les bruits aériens intérieurs (télévision, radio)
  • Les bruits de choc (chute d’un objet, pas sur le sol)
  • Les bruits d’équipement (ascenseur, chaudière)

Les bruits aériens passent plutôt par les entrées d’air, les portes, les fenêtres ou les murs, alors que les bruits de choc sont provoqués par une vibration ou un impact et se propagent par les planchers, les cloisons, la structure du bâtiment.

Quelles solutions pour réduire le bruit ?

Pour améliorer l’isolation phonique du logement, la première étape est d’abord d’identifier la source des bruits que vous subissez. Sont-ils intérieurs ou extérieurs ?

Comment bien s’isoler des bruits extérieurs

Pour améliorer l’isolation acoustique face au bruit extérieur (voitures, avions, bruits de la rue), les fenêtres sont souvent un point de passage obligé. En effet, souvent, elles ne sont pas suffisamment étanches (l’air passe). La pose de joints d’étanchéité peut permettre d’atténuer le bruit de quelques décibels. De même pour les coffres des volets roulants. Si cette solution s’avère insuffisante, alors il faut envisager de remplacer le vitrage (mise en place d’un double vitrage) voire toute la fenêtre. Attention toutefois à conserver une bonne ventilation dans votre logement.

Dans le cas d’une maison, outre les fenêtres, il est aussi possible d’isoler la toiture, en particulier avec l’isolation acoustique des combles, en prenant soin de choisir des matériaux également performants pour l’isolation thermique.

Comment bien s’isoler des bruits intérieurs

Les voisins, notamment dans les immeubles anciens, peuvent rapidement être une source de nuisances sonores. Plusieurs solutions existent pour améliorer votre isolation anti-bruit :

  • L’isolation des planchers et plafonds, pour réduire l’intensité des chocs transmis : des revêtements spéciaux existent pour cela
  • L’isolation des cloisons, pour atténuer la transmission des bruits

Là encore, on veillera à associer isolation phonique et isolation thermique.

Enfin, pensez aux bruits générés par les équipements, qu’ils soient individuels (appareils ménagers) ou collectifs (ascenseurs, canalisations).

Pour réaliser tous ces travaux d’isolation, il est conseillé de faire appel à des professionnels. Le site lamaisonsaintgobain.fr peut vous aider pour cela en vous permettant de trouver facilement un architecte ou un artisan. Si des travaux de rénovation énergétique sont réalisés en même temps, pensez aux aides financières dont vous pouvez bénéficier.

2 réponses
  1. Rubanled
    Rubanled dit :

    Il est vrai que les nuisances sonores sont perturbantes et peuvent nuire notre confort. Mieux vaut bien isoler le logement en confiant le travail à des professionnels pour avoir de bons résultats.

  2. Guillaume
    Guillaume dit :

    L’isolation phonique est très important pour avoir une maison avec 0 bruits. Les bruits peuvent vraiment être nuisible à notre qualité de vie. Merci pour les conseils !

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *