La baisse de pression est une des situations que rencontrent les propriétaires de chaudières, elle aboutit généralement à une diminution du débit d’eau. Lorsque la pression chute sous 1 bar, l’appareil risque alors d’être altéré. Pour préserver et entretenir votre chaudière, il est primordial de savoir comment gérer une telle situation. Dans cet article, nous allons vous apprendre une simple procédure en 3 étapes qui vous permettra de régler le problème, et de remettre de l’eau dans votre chaudière.

Contrôler la pression de votre chaudière à eau

Pour vérifier la pression de votre chaudière, l’utilisation d’un manomètre devient indispensable. La pression normale d’une chaudière est censée varier entre 1 et 1,5 bar. Ces variations dépendent de plusieurs paramètres comme le modèle de votre chaudière, la hauteur et le lieu de son installation, plus il y a d’étages dans votre maison et plus le niveau de pression nécessaire est élevé. Une haute pression est recommandée pour assurer que la chaleur atteigne les étages situés en hauteurs de votre habitation.

Vous pouvez également trouver sur le marché des appareils plus modernes qui affichent constamment la pression de votre chaudière sur un écran de contrôle. En ce qui concerne les variations de pression défectueuses, elles se comptent au nombre de deux. Une pression trop haute engendre plusieurs dysfonctionnements tels que l’accumulation de l’air à l’intérieur des radiateurs, elle peut aussi provoquer des dysfonctionnements au niveau de la soupape de sécurité. Pour régler ce type de problèmes, vous devrez en premier lieu vérifier que le robinet d’arrivée est bel et bien fermé suite à la purge d’un radiateur.

Une pression trop basse constitue le cas contraire du précédent, ici, vous devrez ouvrir le robinet d’arrivée pour alimenter le circuit en eau. Les baisses de pression sont généralement causées par des fuites au niveau des tuyaux d’arrivée des radiateurs et des circuits de chauffage. Dans les deux situations, si vous ne constatez aucune évolution ou que vous avez des difficultés à trouver la source du problème, il vous sera conseillé de contacter un professionnel dans le domaine afin de réparer votre chaudière sans causer de dégâts.

Comment repérer la plaque de raccordement de votre chaudière à eau ?

La plaque de raccordement d’une chaudière est une sorte de barrette constituée de différents robinets, elle se situe généralement sous la chaudière. Pour repérer le robinet à qui est attribué la fonction de remplissage, vous devez jeter un œil sur la notice technique de votre appareil, car chaque modèle de chaudière est différent, les illustrations qui accompagnent les consignes d’utilisation vous indiqueront son emplacement.

Il faut savoir que le robinet de remplissage est souvent de couleur bleue ou noir, vous pouvez le distinguer des autres grâce à ses branchements aux deux tuyaux dédiés à l’arrivée d’eau froide et au chauffage. Il existe également des symboles qui peuvent vous aider à le trouver facilement.

Comment ouvrir les robinets d’eau et remplir votre chaudière ?

L’ouverture d’un, ou des deux robinets à eau à la fois est parfois indispensable en fonction de votre type d’équipement. Les étapes à suivre pour y parvenir sont généralement très faciles :

  • Commencez à ouvrir progressivement les robinets et faites de sorte que la pression indiquée sur le manomètre augmente jusqu’à un maximum de deux bars ;
  • Veillez à ne pas laisser la pression augmenter au-delà du seuil recommandé, au risque de faire déborder l’eau à travers la soupape de sécurité ;
  • Il est également essentiel de refermer le ou les robinets que vous avez ouverts après s’être assuré du remplissage de votre chaudière.

Grâce à ces étapes, vous possédez maintenant toutes les cartes en main pour remettre de l’eau dans votre chaudière. Veillez tout de même à bien vérifier la pression et le fonctionnement de vos appareils de façon régulière, à savoir au moins une fois par an. N’hésitez surtout pas à faire appel à un professionnel si vous ne vous sentez pas capable de pouvoir réparer votre chaudière tout seul, ce dernier sera capable d’analyser la situation, de cibler précisément le problème au sein de votre installation, et de procéder aux changements et réparations nécessaires au bon fonctionnement de votre chaudière à eau.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *