Nos conseils pour le rangement et l’aménagement d’un atelier

Que vous soyez bricoleur ou professionnel, il est très important de disposer d’un cadre pour réaliser vos travaux. Cependant, une chose est d’avoir un espace de travail, l’autre chose est de bien le ranger. En fait, un espace de travail désordonné vous expose à des risques d’inconfort et d’insécurité.

Pour des moments de travail sereins, l’idéal serait de procéder à un rangement et un aménagement de votre atelier. Conscients du fait que cette tâche n’est pas du tout facile, nous vous proposons des conseils pratiques pour vous guider.

Optimiser l’espace

Pour ranger et bien aménager votre atelier, il vous faut faire de l’espace à l’intérieur. Optimiser l’espace vous permet de vite retrouver votre matériel quand vous en aurez besoin. De plus, cela vous permet de travailler dans un espace bien aéré.

L’optimisation de l’espace se déroule en plusieurs étapes.

D’abord, vous devez trier ce dont vous n’avez plus besoin. Vous pouvez les mettre à la poubelle ou les offrir à qui vous voulez.

Ensuite, vous pouvez passer à l’étape du rangement. Nous vous recommandons de ranger vos matériels par catégorie et à un endroit bien précis chacun de vos outils. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous servir d’un mobilier d’atelier. Les matériels tranchants et coupants, quant à eux, doivent être rangés à part. Ils peuvent être accrochés au mur.

Cependant, un seul moment de rangement est insuffisant pour garder votre atelier toujours bien aménagé. L’opération doit être régulière et rigoureuse. 

Enfin, après le rangement, s’en suit l’étape du nettoyage.

Bien distinguer les différentes zones de l’atelier

Pour un espace bien aménagé, vous devez répartir chaque zone en fonction de vos besoins. Généralement dans un atelier classique, l’espace doit être réparti en 4 principales zones :

  • La zone de travail : elle est la plus importante de l’atelier. De ce fait, elle doit être la plus grande. L’idéal est que cette zone se trouve en face de la zone de rangement afin de vous permettre de travailler tranquillement en ayant facilement accès à vos outils ;
  • La zone de rangement : c’est à cet endroit que se trouvent tous vos outils de travail, du moins ceux que vous utilisez le plus. Cette zone doit être bien aérée pour vous permettre de retrouver facilement vos boites à outils ;
  • La zone de stockage : cette zone est destinée à accueillir tous les matériels et appareils que vous utilisez de façon occasionnelle ;
  • La zone utilitaire : cette zone est réservée pour déposer les déchets, vos objets de protections et autres.

Une telle organisation vous permettra d’être plus productif et d’éviter les pertes de temps dues à la mauvaise organisation.

Adapter l’aménagement à votre activité

Les contraintes d’espaces et l’ampleur de vos travaux peuvent aussi jouer sur l’aménagement de votre intérieur.

En fonction de votre activité, vous pouvez carrément aménager votre atelier à l’extérieur, dans un jardin ou sur la terrasse. Mais cette solution n’est nécessaire que si vous vous adonnez à de gros travaux et l’espace à l’intérieur est restreint.

Par contre, s’il s’agit juste d’un atelier pour loisir créatif, même un simple couloir ou un palier suffira largement pour vous permettre de réaliser vos travaux.

Pour de gros travaux en intérieur, il faudra prévoir un revêtement au sol autre que le carrelage. Car, ce dernier est fragile et pourrait très vite se briser. Aussi, n’oubliez pas d’éclairer suffisamment votre atelier.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.