Chaudière

La chaudière est devenue indispensable à notre vie de tous les jours, que ce soit pour se réchauffer durant les temps froids ou simplement pour l’eau chaude tout au long de l’année. C’est pour cela que tout petit problème relatif à celle-ci peut engendrer une petite panique. D’autant plus que lorsqu’on n’est pas spécialiste, on ne peut pas forcément déterminer la nature ou la cause de la fuite. Il existe différentes causes pouvant expliquer une fuite de chaudière et cette dernière peut être plus ou moins dangereuse. Mais pour éviter tout danger, il est impératif de recourir à la réparation le plus vite possible. On vous explique tout ce qu’il faut savoir juste ici…

Pourquoi une chaudière fuit ?

Lorsqu’on remarque une flaque d’eau en dessous de la chaudière ou simplement un peu d’humidité, c’est en général expliqué par une fuite. Les fuites peuvent avoir deux explications ou causes principales : la pression des tuyaux ou une des pièces qui peut être défectueuse.

  • Un problème de pression des tuyaux : la pression peut être soit en dessous ou au-dessus de la moyenne exigée. La moyenne exigée est entre 2,5 et 3 bar. Si la pression est trop faible ou importante, on remarquera un écoulement de l’eau à travers les tuyaux, ce qui va expliquer la fuite. En réalité, quand la pression est trop faible, on ne permet pas un bon écoulement d’eau. En revanche, lorsque c’est le cas contraire, l’excédent d’eau va passer afin d’éviter d’atteindre les autres pièces et ainsi les endommager.
  • Une pièce constatée défectueuse : après avoir vérifié si c’est un souci de pression et que la réponse est négative, cela est sûrement dû à une pièce défectueuse. Les pièces les plus sujettes à engendrer une fuite sont la pompe qui tombe en panne, le vase d’expansion qui est abîmé ou même les joints qui, avec le temps, peuvent s’user.

Que faire pour réparer sa chaudière qui fuit ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous en cas de chaudière en panne. Nous vous suggérons ce qui suit.

Stopper la fuite provisoirement

Lorsqu’on constate que le problème est en réalité dû à une trop forte ou faible pression, on peut tenter d’arrêter la fuite de manière approximative et provisoire, un peu pour dépanner le temps d’avoir un rendez-vous avec le professionnel.

Dans ce cas-là, il va falloir identifier si le problème est causé par une pression trop forte ou trop faible. Pour ce faire, il faut voir le manomètre de pression d’eau de votre chaudière. Il est facilement reconnaissable, il est de forme ronde et indique une pression. La pression moyenne doit être entre 2,5 bars et 3 bars. Si la pression est trop importante, donc au-dessus de trois bars, ça voudra dire qu’il y a trop d’eau dans le circuit ou dans les tuyaux. Il faudra donc faire descendre cette pression pour essayer d’atteindre la moyenne. Pour cela, il faut fermer le robinet de remplissage, couper l’eau et purger les radiateurs.

Dans le cas contraire, si la pression est trop faible, donc en dessous de 2,5 bars, cela veut dire que la pression est insuffisante. Dans ce cas, il ne sera pas nécessaire de purger les radiateurs, ça sera plutôt une technique contraire qui sera adoptée. Il faudra simplement ouvrir le robinet de remplissage jusqu’à atteindre une pression dans la moyenne.

Appeler un professionnel

Les petites astuces citées précédemment sont certes utiles, mais provisoires. Pour régler le souci d’une manière définitive et durablement, il est impératif de contacter un technicien professionnel et de prendre rendez-vous avec lui au plus vite. Étant donné le fait qu’il s’agisse d’un spécialiste, il pourra identifier et trouver une solution rapidement. Dans certains cas, le problème relève d’autres causes que celles déjà prescrites et seul un technicien peut le constater. De plus, c’est une occasion pour faire une petite vérification de la chaudière et voir s’il n’y a aucun autre problème qui peut apparaître.

Faire un contrat d’entretien

Effectuer un contrat d’entretien reste le moyen le plus sûr pour éviter tous ces soucis de chaudière, c’est comme de la prévention. Comme son nom l’indique, un contrat d’entretien est un contrat entre vous et le technicien chauffagiste pour qu’il vienne faire l’entretien de votre chaudière au minimum une fois par an. Ce contrat est un très bon moyen pour prévenir les fuites de chaudières.

Le danger d’une chaudière qui fuit

Une chaudière qui fuit peut ne pas être dangereuse puisque tout dépend du type de fuite. Si c’est une fuite d’eau, le danger est assez minime pour l’Homme ; mis à part le risque de glisser, il n’y a pas grandes inquiétudes à se faire. Cependant, cela représente un danger pour les installations de la chaudière qui peuvent se détériorer. Dans le cas où la fuite est une fuite de gaz, là, le danger est réel.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *