Le bio se glisse désormais dans tous les éléments de notre quotidien, y compris dans les peintures de nos murs, notamment à travers les pigments naturels. L’utilisation de ces pigments permet de préserver notre cadre de vie pour une meilleure santé et pour un environnement plus sain. Peut-on utiliser les pigments naturels et écologiques pour remplacer toute peinture ? Comment ces produits contribuent-ils à préserver à la fois la santé humaine et l’environnement ?

Les pigments naturels : pour quelles utilisations ?

Qu’il s’agisse d’une décoration intérieure ou extérieure, vous pouvez avoir recours aux pigments naturels. Ce type de pigment est doté d’un pouvoir colorant optimal et s’adapte à toutes les surfaces. Si vous voulez obtenir une peinture de couleur noire, il suffit donc d’opter pour un pigment noir naturel pour obtenir la bonne teinte.

Écologiques et ne présentant pas d’inconvénients pour l’environnement, les pigments naturels peuvent servir à diverses fins. Ils sont utiles pour la fabrication des peintures naturelles et des enduits stucs. Ainsi, en fonction de la couleur que vous désirez, vous pourrez choisir entre divers pigments : ocre, marron, etc.

Par ailleurs, certains pigments naturels sont aussi utilisés dans l’alimentation, le textile ou l’imprimerie. On peut également utiliser ces substances de coloration dans les domaines comme l’art ou l’ébénisterie. Pour ces derniers cas, les artistes ou fabricants d’objets décoratifs peuvent s’en servir pour donner une touche bien particulière à leurs œuvres.

La composition des pigments naturels

Après avoir badigeonné un mur ou votre palissade avec une peinture synthétique, une odeur forte de solvant se dégage. Il n’est pas conseillé de respirer cette odeur, les émanations provenant des peintures synthétiques sont toxiques pour l’homme et pour l’environnement. Voilà pourquoi les peintures à base de pigments naturels se positionnent alors comme de parfaites alternatives, car offrant une solution plus saine, sans émanations toxiques.

pigments naturels écologiques

Les pigments naturels peuvent être d’origine géologique, animale ou végétale. Depuis la préhistoire, ces pigments étaient utilisés pour peindre l’intérieur des grottes. Les pigments géologiques proviennent de l’ocre ou de la bauxite, et sont souvent extraits au sud de la France. Leur composition faite de sable, oxyde de fer et kaolinite, leur permet de se décliner en différentes couleurs que sont :

  • le jaune (issu du minéral appelé la goethite) ;
  • le jaune or (issu de l’orpiment ou trisulfure d’arsenic) ;
  • le rouge (issu du minéral hématite) ;
  • le bleu azur (issu de l’azurite), etc.

Les pigments naturels peuvent être extraits à partir d’autres minéraux comme l’ardoise, le gypse, l’antimoine ou l’acétate de cuivre. Lorsqu’ils sont d’origine animale, ils sont principalement produits à base d’insectes. Le pigment rouge par exemple peut être produit par le kermès, un parasite des chênes.

Enfin, les pigments naturels d’origine végétale sont issus de plantes comme la garance pour le rouge vif, ou encore l’indigo et la morelle pour le bleu.

Il faut préciser que la production de ces pigments et des peintures naturelles nécessite peu d’énergie et implique peu de particules toxiques, car les matières premières employées sont pour la plupart des substances biodégradables. En choisissant ces pigments, vous contribuez ainsi à la préservation de la planète.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *