Choisir de faire constuire sa maison

Beaucoup de Français en rêvent : faire construire sa maison et accéder à la propriété. Cela permet de se projeter dans une nouvelle vie, de s’offrir un nouveau départ, de changer de région et de voir ailleurs si on s’y trouve. Si la famille s’agrandit, c’est aussi le moyen de laisser à chaque enfant la possibilité d’avoir sa propre chambre, son univers, son autonomie. Pour ne rien regretter, quelques étapes doivent être franchies méthodiquement.

Décider d’un budget

Il est nécessaire de prendre le maximum de paramètres en compte, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise en cours de route, ou lorsque tout est terminé et qu’il n’existe aucun retour en arrière possible. Entreront donc dans le budget l’achat du terrain, le prix de la construction, les frais de notaire, éventuellement les honoraires du géomètre ou les coûts d’une viabilisation du terrain. L’avantage avec la fabrication  de maisons individuelles à Laval, c’est qu’il est possible de faire appel à des experts du domaine sans dépassement de budget. Lorsque tous vos frais auront été listés, ce sera le moment d’aller frapper aux portes des banques pour obtenir un prêt. Pour vous donner une petite idée, sachez que 25 à à 50 % du coût total d’une construction sont engloutis par l’achat du terrain.

Détenir un certificat d’urbanisme

Pour ne pas investir inutilement, il est indispensable de s’assurer avant tout début de construction que le terrain qui vous fait de l’œil peut accueillir votre projet immobilier. La mairie de l’endroit où vous souhaitez vous établir vous délivrera pour cela un certificat d’urbanisme. C’est un document gratuit qui a pour fonction d’informer des règles de construction, de la constructibilité du terrain, du droit de préemption éventuel et des équipements publics déjà existants où que la mairie prévoit de faire construire. Ce document reste valable durant 18 mois. De quoi vous donner un peu de temps et d’air, au cas où des imprévus surgiraient et retarderaient la construction de votre maison.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *