Des magasins de décoration aux concepts stores

concept store

Les modes de consommations ont évolué et les clients se désintéressent de plus en plus des magasins. Les boutiques de décoration ne sont pas épargnées elles aussi. Aujourd’hui pour survivre, une marque ou une boutique doit bénéficier d’un e-commerce.

La décoration autrement avec internet

Depuis l’avènement des e-commerces, beaucoup de personnes ne se rendent plus en magasins. Cela demande du temps que l’on a plus, de la patience que l’on a de moins en moins et aussi de faire face aux stocks parfois limités.

Avec internet, votre décoration peut être comme vous le voulez et au prix que vous le voulez ! Vous pouvez comparer facilement deux produits similaires pour acheter celui qui vous convient le mieux. Mais le plus gros avantage d’internet réside dans la découverte d’objets, de meubles, … uniques que vous ne trouveriez pas en boutique. Les blogs vous aident à trouver ces sites ainsi que le bouche à oreille.

Internet aurait-il rendu nos boutiques favorites has been ?

L’avènement du concept store

Les boutiques ont-elles dit leur dernier mot avant de disparaître ? Bien-sûr que non ! Elles ont plus d’un tour dans leur sac et l’on peut voir naître de plus en plus de concepts stores. Les concepts stores sont des magasins inventifs où l’on fouine, on cherche, on aime y passer du temps. Bref c’est un endroit agréable en plus d’être une boutique.

Ces concepts stores permettent de trouver des objets uniques pour votre décoration. Souvent, les pièces exposées dans la boutique sont en très faible exemplaires. Vous pouvez laisser tomber la déco Ikéa et avoir votre propre espace et décoration.

Afin de nous aider à nous sentir plus à l’aise, ces boutiques sont généralement aménagées de façon originale. L’objectif est que l’on se sente comme chez nous. C’est d’ailleurs ainsi qu’est apparu le concept des boutiques-appartements.

Si vous souhaitez dénicher des concepts stores sympas, je vous invite à suivre le blog My Pretty Paris. Elle publie de temps en temps ses découvertes parisiennes.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *