Comment choisir son monte-escalier ?

monte escalier

Avec l’âge, monter des marches peut parfois s’avérer difficile. De même, pour les personnes ayant perdu une partie de leur autonomie, prendre un escalier peut s’avérer très problématique. Pour remédier à cela, et pour éviter d’avoir à déménager, l’installation d’un monte-escalier à son domicile est alors nécessaire. Il s’agit toutefois de déterminer le modèle de monte-escalier à installer, selon plusieurs critères.

Plusieurs types de monte-escalier

Avant de sélectionner un monte-escalier dans votre maison ou votre appartement, il faut d’abord déterminer le type d’escalier dont vous disposez. Il faut en effet prendre en compte plusieurs éléments :

  • Le monte-escalier sera-t-il installé à l’intérieur ou à l’extérieur ? S’il est mis en place dehors, il devra alors résister aux intempéries, afin de pouvoir prolonger autant que possible sa durée de vie.
  • L’escalier est-il droit ou tournant ? Aujourd’hui, il est possible d’installer un monte-escalier même si votre escalier présente une courbe ou s’il dispose d’un palier. Toutefois, une telle installation est souvent plus coûteuse que pour un simple escalier droit, beaucoup plus facile à installer (cf prix monte escalier)
  • Quelle est la largeur de votre escalier ? Si celui-ci est trop étroit (moins de 68 centimètres) il sera presque impossible d’installer un monte-escalier. Il faudra donc envisager d’autres solutions ou des travaux d’adaptation.

Quel est le prix d’un monte-escalier ?

Un monte-escalier peut s’imposer comme une solution fiable, sécurisée et durable pour les personnes ayant perdu une partie de leur autonomie et qui n’ont pas les moyens de déménager dans un logement ou une structure adaptée. Le monte-escalier leur permettra d’accéder à tous les étages de leur maison ou à l’entrée de leur maison en cas de marches extérieures.

Ce confort a bien entendu un prix, et l’installation d’un monte escalier coûte généralement 3 000 euros minimum. Le montant de l’investissement dépend de la configuration de l’escalier sur lequel sera installé l’appareil : escalier tournant, courbe irrégulière, palier à franchir, etc. Sachez tout de même que des aides et avantages fiscaux existent comme le crédit d’impôt, la TVA réduite ou encore des subventions pour le financement d’un monte-escalier.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *